Cameroun : Mbanga Pongo est désormais illuminée (07/06/2011) L e Ministre de l’Energie et de L’Eau, SE Michael Ngako Tomdio a présidé mardi 31 mai 2011 à partir de 11h, la cérémonie de lanc

Publié le par metoukec.over-blog.com

Ce projet à caractère social initié par le Gouvernement, est le fruit d’un partenariat entre la CEMAC et AES-SONEL a pour objectif de réaliser 20 000 branchements sociaux dans les zones périphériques des grandes villes du Cameroun où vivent les populations à très faible pouvoir d’achat.

D’un coût total de près de 4 Milliards de F cfa, le projet d’électrification périurbaine intensive est financé par AES-SONEL à hauteur de 70% et à 30% par une contribution de la CEMAC.

Ce projet national permettra à terme à plus de 20 000 foyers des quartiers défavorisés, d’avoir accès à l’électricité à un coût réduit. Une commission mixte présidée par le Ministre de l’Energie et de l’Eau fait la sélection des zones éligibles à ce projet. Cette commission est composée des représentants de : ARSEL, AER, EDC, MINFI, MINEE, et le MINEPAT. A Douala, les quartiers retenus sont Mbanga Pongo, Mbangue plateau, Mabanda CES, Missolè 2 et Songongang. Pour Yaoundé, deux quartiers ont déjà été identifiés à savoir Mbankolo village et Simbock Eloudeng.


A Mbanga-pongo qui est la zone pilote de ce projet, AES-SONEL est en train de construire un réseau de distribution comprenant : 3,5Km de réseau moyenne tension, 28Km de réseau basse tension et 7 transformateurs.

Selon Jean David Bile, Directeur Général d’AES-SONEL « ces travaux vont rapprocher le plus possible le réseau électrique des maisons d’habitation afin de réduire le coût du branchement.

AES-SONEL est ravi de pouvoir s’appuyer sur un partenaire fiable comme la CEMAC, afin de contribuer, aux côtés du gouvernement, à faciliter l’accès à la modernité de ces populations urbaines réputées à faibles revenus».
A la fin du mois de Juin, date annoncée pour la livraison du chantier de Mbanga-Pongo, AES-SONEL va lancer une campagne de branchement à coût réduit pour les populations de ces localités.

Le projet d’«Electrification Périurbaine Intensive au Cameroun », a une durée de quatre ans.

Commenter cet article