AFRIQUE ES-TU LIBRE

Publié le par metoukec.over-blog.com

La situation en cote d'ivoire a l'air de se compliquer d'avantage  mais aura sans doute un denouement en ce mardi 28-12-2010 avec la visite des trois émissaires de la communauté economique  des états d'afrique de l'ouest(CEDEAO) «Je prends au sérieux les menaces mais je reste tranquille», a indiqué Laurent Gbagbo. «Ce serait bien la première fois que des pays africains seraient prêts à aller en guerre contre un autre pays parce qu'une élection s'est mal passée», ajoute-t-il.

Un risque de «guerre civile»

Le président sortant n'hésite pas à brandir la menace d'un risque de guerre civile. «Il y aura peut-être un désordre intérieur, une guerre civile en Côte d'Ivoire, parce que nous n'allons pas nous laisser piétiner notre droit et nos institutions», a-t-il prévenu, dénonçant au passage un «complot» franco-américain à son encontre.

 

La communauté internationale suivra avec attention l'issue de la visite des trois présidents. Tout comme l'Union africaine, qui a salué l'initiative de la Cédéao en disant espérer une solution pacifique.

Si les partisans de OUATTARA ne sont pas livrés en la cote d'ivoire connaitra peut-ètre une issue pacifique et l'afrique a interèt a voir les motivatiions réelles de toute les parties prenantes si on sait qu'un conflits  le plus court est couteux en terme de vies humaines sans compter les pertes matérielles ce qui ne peut que faire regresser une economie qui se voudrait bien autonome un jour suivez mon regard.

Commenter cet article