ACCIDENT TUPOLEV 144 AU SALON DU BOURGET

Publié le par metoukec.over-blog.com

 

Accident du TUPOLEV 144 au Salon du Bourget. Le Tupolev 144 pique vers le sol, explose après s'être coupé en deux et s'écrase au sol dans une gerbe de flammes : - GOUSSAINVILLE : route d'accés encombrée de voitures et de curieux - PANO DG sur champs et alentours - débris de l'avion dont morceaux d'aile - foule de curieux - F. CORNET fait le point au milieu de la foule. - GOUSSAINVILLE : voitures de pompiers dans les rues - PANO GD sur pavillons éclatés - récit d'un témoin - un autre témoin - eau innondant carcasse et maison - les lieux du sinistre - débris de l'avion au milieu des ruines - pompiers arrosant les ruines fumantes - débris carcasse de l'avion - habitants emportant meubles - survol de GOUSSAINVILLE - survol des dégâts - débris avion dans champs. - DP du "TU 144" au BOURGET - le dessous du fuselage - la carlingue intérieure de l'appareil - la cabine de pilotage - le nez amovible - "Tupolev" roulant sur piste - décollage du TU 144 le 02/06/73 - le TU 144 en vol - passage au dessus du BOURGET - train sorti - atterrissage. - 15 h 29 : "Tupolev 144" en piqué - l'avion explose après avoir perdu une aile - ralenti de la chute - les morceaux tombant sur le sol - retour en arrière - ralenti de l'accident.

» S'identifier Mardi 21 juin, 18:18
    Accueil > Actualité > International > Crash d'un Tupolev en Russie : 44 morts et huit survivants

    International

    Publié le 21 juin 2011 à 13h50
    Mis à jour le 21 juin 2011 à 13h58

    Crash d'un Tupolev en Russie : 44 morts et huit survivants

    Le moyen-courrier, qui transportait 43 passagers, aurait tenté un atterrissage d'urgence par mauvais temps. Il s'est écrasé sur une route de Carélie, dans le nord-ouest de la Russie.

    Le fuselage du Tupolev s'est brisé sous la violence du choc
    Le fuselage du Tupolev s'est brisé sous la violence du choc MaxPPP

    Quarante-quatre personnes ont perdu la vie après l'accident qu'a connu un Tupolev-134 lundi soir dans le nord-ouest de la Russie. Le moyen-courrier, en service depuis 31 ans, s'est écrasé sur une route de Carélie. L'avion, qui appartenait à la compagnie RussAir, a tenté de se poser peu avant minuit à un kilomètre de l'aéroport de Petrozavodsk. Sous le choc, le fuselage de l'appareil s'est brisé et l'avion a pris feu. Le directeur de l'aéroport, Nikolaï Fedotov, estime que l'accident a pu être provoqué par les mauvaises conditions météorologiques : la pluie tombait et un épais brouillard recouvrait la région.

    Sur les 52 personnes à bord de l'appareil (43 passagers et 9 membres d'équipage), seuls huit ont survécu grâce aux secours de témoins de l'accident, qui ont pu intervenir avant que la carlingue du Tupolev ne prenne feu. Ils ont été hospitalisés et sept d'entre eux ont été décrits comme étant « dans un état grave » par une porte-parole du ministère des Urgences citée par la télévision russe. Parmi les rescapés, on trouve deux enfants de 9 et 14 ans. Leur mère figure sur la liste des victimes et « l'état du garçon (le plus jeune des deux, NDLR) est critique », selon la ministre de la Santé Tatiana Golikova.

    Les boîtes noires retrouvées

    Un Suédois, un Néerlandais et deux Ukrainiens font partie des victimes de cet accident. La liste des morts compte également l'arbitre de la Fifa Vladimir Pettaï, âgé de 38 ans. Les corps ont été éparpillés sur l'autoroute, a indiqué une source aéronautique à l'agence Interfax, en précisant que l'avion a failli percuter des immeubles d'habitation en tentant de se poser. « La scène est horrible. C'est un carnage. Les corps jonchent le macadam », a déclaré cette même source.

    Les deux boîtes noires de l'appareil ont été retrouvées. Cet accident est l'un des plus meurtriers de ces dernières années pour l'aéronautique russe, après celui d'un Tupolev 154 de la compagnie russe Poulkovo qui s'était écrasé en Ukraine en 2006, provoquant la mort de 170 personnes.

    Commenter cet article